Les députés En Marche font du sur-place au détriment des agriculteurs

Communiqué de presse des députés « les Républicains » membres de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale

Les députés « les Républicains » de la Commission des affaires économiques dont Jean-Charles TAUGOURDEAU regrettent la posture des députés « En Marche » lors de l’examen de la proposition de loi « visant à restaurer la compétitivité de l’agriculture française », mercredi matin en commission.

Les députés de la majorité nous expliquent à longueur de journée qu’ils ne feront pas comme leurs prédécesseurs, qu’ils veulent travailler de manière trans-partisane, sans faire d’obstruction politicienne. L’examen de cette proposition de loi, inscrite à l’initiative du Groupe « les Républicains », était un excellent moyen de passer de la parole aux actes. En vain !

Les députés « En Marche » ont, en effet, systématiquement rejeté toutes les mesures de cette proposition de loi présentée par Arnaud Viala, député LR de l’Aveyron.

Deux exemples parmi d’autres :
-  Les députés « En Marche » ont voté contre la limitation et l’encadrement des contrôles administratifs sur les exploitations agricoles, alors même que le Gouvernement a promis d’instaurer un climat de confiance entre les entrepreneurs et l’administration
-  Les députés « En Marche » ont voté contre la simplification des normes administratives, alors même que cet article s’inscrit dans la droite ligne de la circulaire du Premier Ministre du 26 juillet 2017 qui prévoit que toute nouvelle norme règlementaire sera accompagnée de la suppression ou de la simplification de deux normes existantes.

La proposition de loi, a été rejetée par la commission, sous le seul prétexte qu’elle émane de l’opposition.

La situation de l’agriculture est pourtant suffisamment préoccupante pour ne pas renvoyer l’examen de ces sujets aux calendes grecques.

Les agriculteurs méritent mieux que ces postures.

Le député
Derniers tweets